Air Products Home

News ReleaseUne solution pour faire face à l’échéance réglementaire : la technologie Cryo-Condap®

November 26, 2007 France

L’utilisation des hydrochlorofluorocarbures (HCFC)- qui contribuent de façon importante à l’augmentation de l’effet de serre - est interdite depuis 1995 mais ceux-ci n’ont pas disparu de notre vie quotidienne. On estime notamment que près de 20 millions de vieux réfrigérateurs sont encore en circulation en France dont 95 %, toujours remplis de HCFC. Or, lorsque les matériaux provenant de ces derniers sont détruits de façon classique, les HCFC sont libérés et contaminent l’air extrait du système de recyclage. Les professionnels français du recyclage ont donc depuis 2006 l’obligation de dépolluer ces appareils de manière appropriée avant leur destruction. C’est aujourd’hui possible grâce à la technologie Cryo-Condap® développée par Air Products pour la récupération des COV.

Le défi lancé aux usines de recyclage

C’est dans l’isolation en mousse de polyuréthane située entre les couches extérieures et intérieures que se trouve l’hydrochlorofluorocarbure R11 utilisé comme agent propulsif lors de leur fabrication.
Les modèles plus récents contiennent de leur côté du cyclopentane, substitut du R11 interdit. Contrairement aux HCFC moins réactifs, ininflammables et non explosifs, cet agent propulsif est inflammable, ce qui confronte les sociétés de recyclage à de nouvelles difficultés.

Avec le R11, la destruction pouvait en effet être effectuée dans l’air qui était ensuite purifié. Aujourd’hui, un mélange hautement explosif constitué d’oxygène de l’air et de cyclopentane volatil se forme dans les effluents de l’usine. Ceci présente un risque élevé d’explosion dû aux étincelles générées lors du processus de destruction.

La cohabitation des deux types d’appareils ménagers complique donc la tâche des usines de recyclage qui doivent d’une part, s’assurer de la dépollution de leurs émissions en HCFC et d’autre part, garantir la sécurité de leurs installations.

La solution Cryo-Condap® d’Air Products

Dans le système breveté de recyclage des réfrigérateurs Cryo-Condap®, l’azote liquide est d’abord utilisé pour récupérer par cryo-condensation les HCFC et le cyclopentane des effluents de l’usine.
Une première étape utilise une technologie de réfrigération mécanique conventionnelle, combinée à des tamis moléculaires afin d’éliminer l’eau des effluents et éviter la formation de glace. Lors d’une seconde étape, l’effluent est amené à des températures cryogéniques par échange thermique avec de l’azote liquide qui condense les COV. En raison des limites de rejets à atteindre depuis 2002 (moins de 20mg/m³ pour les HFC et de 58mg/m³ pour le cyclopentane), le processus s’achève par une adsorption modulée en pression utilisant des tamis moléculaires.

L’azote gazeux est ensuite réutilisé pour fournir une atmosphère inerte et sûre dans le process et prévenir toute explosion due au cyclopentane relâché lors de la mise sous presse des appareils.

Une technologie économique, propre et sûre

Grâce à un contrôle précis de la température de condensation, la technologie Cryo-Condap® permet d’éviter la congélation complète des solvants et donc l’arrêt de production pour dégivrage, ou l’emploi d’un système redondant.
La totalité de l’azote évaporé et une partie des gaz process purifiés peuvent être réutilisés pour l’inertage, réduisant ainsi les coûts opérationnels. De plus, la technologie Cryo-Condap® est un système qui ne produit pas de déchets secondaires nécessitant un traitement ou une mise en décharge.

La conception gastight du système enfin, élimine les zones explosives et le rend apte à une utilisation en zone 2.

Aujourd’hui, la France ne compte que deux usines de retraitement dédiées et seul un réfrigérateur sur trois est convenablement recyclé. La Division Environnement d’Air Products - riche de 25 années d’expérience en cryo- condensation et de 24 références d’installations de recyclage de réfrigérateurs (notamment en Allemagne)- , arrive donc à point nommé avec une technologie susceptible de contribuer à la protection de la couche d’ozone sans pour autant causer un autre trou… dans les budgets des industriels du recyclage et des collectivités locales.

Connect with us on:

|

Contact Us

Online Contact Form

Contact Information

X

This site uses cookies to store information on your computer. Some are essential to make our site work; others help us to better understand our users. By using the site, you consent to the placement of these cookies. Read our Legal Notice to learn more.

Close